video-gallery

Nouveaux produits

GameWorks n'est pas intégré dans l'Unreal Engine 4 selon Nvidia et Epic

Publié le 11/08/2014

Il y a quelques mois seulement, les deux collaborateurs Nvidia et Epic ont annoncé que leur moteur graphique Unreal Engine 4 supporterait les librairies des Gameworks d’Nvidia. Cette dernière n’a pas manqué de poster sur son blog que les deux compagnies ont bien travaillé ensemble dans le but d’incorporer le Gameworks d’Nivida directement dans le nouveau moteur graphique, rendant ainsi la plateforme bien plus accessible pour tous ceux qui développent leurs jeux sur l’Unreal Engine 4 et facilitant l’utilisation de cette nouvelle technologie. En quoi est-ce une bonne nouvelle ? Eh bien un travail plus facile veut aussi dire que nous aurons un meilleur résultat et un meilleur rendu. Seulement voilà, plusieurs journalistes ont eu vent du fait que les librairies Gameworks seront intégrées dans le code de l’Unreal Engine 4. Cela s’est avéré être tout à fait faux !

Les deux technologies Nvidia : Software PhysX pour les moteurs physiques des jeux, et Apex pour les effets dynamiques sont tous deux intégrés intégrées dans l’Unreal Engine 4 et non au Gameworks. Ces deux technologies sont aussi intégrées dans le moteur graphique précédent (l’Unreal Engine 3). Un exemple étant l’Unreal Tournament 3 qui était l’un des tous premiers jeux à avoir inclus ce système.

Voilà où le bât blesse ; en fait, Nvidia cherche à intégrer ses librairies Gameworks comme des plug-ins. Ainsi, les développeurs vont pouvoir y accéder et en profiter pour le développement de leurs jeux. Pour une licence mensuelle standard (qui doit couter dans les 20 $), vous n’allez pas avoir accès aux librairies Gameworks à part les PhysX et Apex qui, et il est bon de le rappeler, sont déjà utilisables sur l’Unreal Engine 3. Si, par contre, vous optez pour la licence des librairies Gameworks, Nvidia va offrir le meilleur de ses services particulièrement concernant la compatibilité et rapports de performance.

Sans doute l’un des points les plus importants à soulever après une telle annonce, est que nous faisons face à une nouvelle situation encore jamais rencontrée dans le domaine des jeux vidéo. En fait, l’aspect visuel et la qualité du rendu en termes de fluidité et IPS (images par seconde) etc… dépend désormais plus du fabricant de votre carte graphique plutôt que la performance réelle de cette dernière. Les développeurs de jeux et vendeurs de hardware ont collaboré pendant des années dans le but d’optimiser les jeux. Seulement, il y a une grosse différence entre optimiser un rendu pour une famille de cartes graphiques et faire des décisions de développement qui risque de s’avérer nocive pour la concurrence.

Alors qu’il devient de plus en plus clair que les deux compagnies Epic et Nvidia, qui ont collaboré ensemble pendant des années, sont en train de planifier un partenariat qui a de fortes chances de les propulser devant tout le monde sur le plan de la qualité et même, par conséquent, de détruire la compétitivité. On sait déjà que les librairies Gameworks ne font pas partie du pack par défaut que propose Nvidia, et par conséquent les développeurs ne sont pas forcés à les utiliser, au moins, pour le moment, cela réduit les risques d’hégémonie sur le marché par Nvidia contre AMD et quelques autre constructeurs de hardware.



COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Délais de livraison

Commandez avant 15 h

soyez livré entre 18/08/17 et le 22/08/17

Délai approximatif avec Lettre Suivie +infos