video-gallery

Nouveaux produits

E3 2014 une vraie réussite

Publié le 11/08/2014

Après l’euphorie qui a emporté la majorité des médias et qui a embrasé l’opinion publique, nous vous proposons de prendre un peu de recul et d’essayer d’avoir un avis objectif. Certes, cet E3 nous a réservé d’excellents jeux. Mais pour leur grosse majorité, il ne s’agit que de suites de grosses licences. Le problème majeur étant donc que l’E3 de l’année 2014 manque crucialement de nouveaux jeux.

Après avoir lu les récents entretiens, on pense que Microsoft a effectivement un avenir un peu plus brillant que ce qu’on pourrait croire. Mais encore une fois, nous devrions tous nous attendre à beaucoup mieux.

Phil Spencer a semblé reconnaître (à une petite mesure subtile) que Microsoft a commis quelques grossières erreurs, mais il semble aussi aussi accepter que l'industrie en général ne soit pas à son meilleur niveau en ce moment. Les responsables de Microsoft semblent savoir qu'ils ont besoin de faire mieux.

Microsoft possède aussi une vraie nouvelle franchise cette année. Le jeu s’appelle Sunset Overdrive et c'est un jeu avec pas mal de nouveaux mécanismes, loin d’être simplement un genre de jeu existant avec de nouveaux réglages. Il ne semblerait pas qu’il va devenir un des plus grands classiques de tous les temps, mais il ressemble définitivement à une nouvelle expérience.

Jim Ryan (Président et CEO, SCE Europe) et d'autres dirigeants semblent compter sur ​​leurs acquis jusqu’à une certaine mesure. Jim Ryan semblait nier tout problème concernant de l'état du jeu vidéo en général. Il a pratiquement dit que de nouvelles franchises ne sont pas importantes, car ils ne se vendront jamais aussi bien que les suites des jeux existants et qui ont un grand nombre de fans. Jim n’a pas manqué de préciser que le manque de logiciels durant la première année n'était généralement pas un problème.

Un nouveau titre, par contre, sera probablement au niveau des attentes, et c’est l'Ordre: 1886. Il ressemble à un jeu de tir classique à la troisième personne dans un monde steampunk qui ne va pas sans nous rappeler le style de Dishonored mais c’est loin d’être une pâle copie. Le jeu est très beau et semble très prometteur, bref, on attend sa sortie avec impatience pour s’immerger dans l’atmosphère du jeu.

Mais le problème principal qui persiste, c'est le comportement des gens qui dirigent l'industrie des jeux vidéo en général. C'est sans doute parce qu'ils ne sont pas habitués à de telles interrogations directes que les dirigeants n’arrivent pas à se remettre en question. Peut-être que c'est dû au fait que contrairement à la décennie précédente, les consommateurs peuvent obtenir les faits facilement et très rapidement.

Chez Microsoft, les dirigeants nient encore qu'ils ont abandonné la Kinect, Sony, de son côté nie le fait qu’elle ne dispose pas d’une bonne line-up pour l'une de ses consoles. Pourquoi continuent-ils à nier ce qu’il y a de plus pertinent ?!

Les gens peuvent tout trouver sur Internet, ils peuvent voir vos défauts. Si vous refusez de les admettre, vous perdez en crédibilité. Si vous admettez vos erreurs, alors les gens seront plus tentés de vous laisser une deuxième chance.

Finalement, c’est l'industrie qui ne veut pas vraiment s’investir et ne fait pas assez d'efforts. L’évènement de l’E3 a obtenu beaucoup d'éloges cette année, mais il a manqué crucialement de nouveaux titres. Nous devrions vraiment réclamer plus et ne pas être satisfaits par des miettes. Nous aurions dû voir chaque constructeur présenter des titres exclusifs et nouveaux propres à la console et même, pourquoi pas, relancer quelques licences oubliées.

Là où le bât blesse est qu’il y a immensément de joueurs qui seraient tentés de mettre des petites fortunes pour avoir de bons jeux qui en valent la peine, et les développeurs ne semblent pas en tirer profit.

Avec les films, on pourrait comprendre qu’il n’y ait plus tellement de nouvelles idées à présenter. Il est plutôt facile de constater pour quelle raison le cinéma (surtout américain) ne fait presque plus que rebooter et de refaire les mêmes concepts et les mêmes licences depuis des dizaines d’années.

Il est vraiment désolant de voir que les jeux vidéo souffrent des mêmes symptômes alors que, contrairement aux films, les jeux offrent une infinité de possibilités et laissent libre cours à l’imagination.

Il est très important que les joueurs ne laissent pas Microsoft et Sony s’en tirer facilement. Il est du plein droit des gamers de réclamer de nouvelles licences chaque année, et que les constructeurs prennent des risques et acceptent de perdre sur quelques projets. C’est le minimum qu’ils puissent offrir pour des consoles et des jeux aussi chers.

Le lancement de la production a été considérablement plus faible que n'importe quel évènement précédent. Si tous les joueurs occasionnels qui ne jouent qu’à Assassins’ Creed, un Fifa ou un Pro Evolution Soccer et le nouveau Call Of Duty chaque année finissent par se lasser à un moment donné ils vont probablement trouver un nouveau passe-temps. Pire, si même les hardcore gamers finissent par se lasser, ils risquent de trouver leur bonheur dans les jeux indie sur PC, tout simplement.

Si l'industrie du jeu pense avoir fait une réussi à l'E3 cette année (et avec toute l’apologie obséquieuse qu'ils reçoivent de la part de la majorité de la presse des jeux vidéo), nous ne serions pas surpris de voir les développeurs et constructeurs de consoles se la couler douce jusqu’à l’année prochaine. Ou même pire, car, pensant avoir cartonné cette année, il se pourrait qu’ils nous resservent la même sauce à chaque fois.

Je déteste sondage pessimiste mais je crois vraiment que l'E3 cette année était juste un petit pas dans la bonne direction. L'industrie pense toutefois probablement que c'est assez et ne sera probablement pas tenter une autre pendant un certain temps.



COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Délais de livraison

Commandez avant 15 h

soyez livré entre 25/10/17 et le 29/10/17

Délai approximatif avec Lettre Suivie +infos